Le poème Spleen de Marylène AMAT

 

S P L E E N

Un rayon de soleil

Un jour vint à passer.

De sa douce chaleur

Il réveilla mon cœur.

Les oiseaux, sous les feuilles cachés,

Se mirent à chanter.

Les papillons aux ailes froissées

Se mirent à voler.

Les fleurs aux pétales fanées

Se parèrent de couleurs irisées.

Des rêves pleins de merveilles

Naquirent dans ma nuit.

Hélas, le soleil fuit

Et mes rêves avec lui.

Emprisonnant mon âme

Dame tristesse tisse sa trame.

Nostalgie du passé,

De mes rêves envolés,
Et mes yeux embués

D’un nuage se voilent

Laissant couler mes larmes

Retour au recueil de poèmes

Spleen, un Poème de Marylène AMAT

Une pensée sur “Spleen, un Poème de Marylène AMAT

Laisser un commentaire