Le poème Toi de Marylène AMAT

 

TOI

Quand tu étais petit,

Avec tes boucles blondes,

Avec te yeux rieurs,

Avec ta bouche en cœur,

Tu avais l’air d’un ange.

Lorsque je t’ai connu,

Les épreuves vécues

Avaient forgé ton âme

Et fait de toi un homme.

Ton regard profond,

Ton sourire charmeur,

Et tes mains fermes et douces

Faisaient fondre mon cœur.

Quand, dans tes bras tu me prenais,

Le monde cessait d’exister.
Tu étais le donjon

Où j’aimais me réfugier.

Quand tes yeux me regardaient,

Plongeant au fond de moi,

Perçant tous mes secrets,

Je cessais d’exister

Pour n’être plus que toi.

Quand avec toi je promenais,

A ton bras fière, je pavanais.

Tu étais mon bouclier,

Tu étais mon chevalier,

Et j’étais ta princesse

Ivre de tes caresses.

Quand près de toi je me couchais,

Que mes cheveux tu caressais,

Ta bouche me murmurait

Des mots tendres et sucrés

Qui savaient me bercer.

Tu étais mon ami,

Tu étais mon confident,

Tu étais ma force,

Mon ange Gabriel

Terrassant le dragon,

Toi, mon père

Août 2015

Retour au recueil de poèmes

Toi, un Poème de Marylène AMAT

Une pensée sur “Toi, un Poème de Marylène AMAT

Laisser un commentaire