SI

 

Si j’étais l’océan

Goutte d’eau tu t’y noierais.

Si j’étais une fleur des champs,

Papillon, sur moi, tu te poserais.

Si j’étais dune de sable,

Grain coquin, en moi, tu te perdrais.

Si j’étais ce fruit sucré,

Ta bouche me dévorerait.

Si j’étais le firmament,

Etoile tu y brillerais.

Si j’étais l’’univers,

Voyageur tu m’explorerais.

Si j’étais une page blanche,

Ta plume me caresserait.

Mais je ne suis qu’une femme

Qui t’aime de toute son âme.

2017

Si, un Poème de Marylène AMAT