Le poème Ma plage de Marylène AMAT

Kristel ma Plage

Petite crique de mon enfance,

Cachée au milieu des rochers,

Pour t’atteindre il me fallait

Sur les fesses descendre le sentier

En affrontant mille dangers.

Ta plage au sable d’or

Que nul pied n’avait foulé,

Était pour moi comme un trésor

Qu’explorateur je découvrais.

Perlées d’écume les vaguelettes

Caressées par le soleil naissant,

Étaient pour mes yeux d’enfant

La vision d’un monde féerique

Sur lequel, sirène, j’allais régner..

Avec délice je plongeais

Dans cette eau claire et salée

Qui m’offrait, vision magique,

Des poissons le ballet coloré.

Et, quand épuisée sur le sable je m’allongeais,

Que le chant des cigales dans les tamaris

Rythmant de l’eau le clapotis

Me berçait d’une symphonie étrange,

Tandis que mon regard fixé sur l’horizon

Du ciel et de la mer admirait la fusion,

Mon âme en partance vers le pays des anges

Des rêves plein la tête, alors je m’endormais

Retour au recueil de poèmes

Ma plage, un Poème de Marylène AMAT

Une pensée sur “Ma plage, un Poème de Marylène AMAT

Laisser un commentaire