Le poème Elle de Marylène AMAT

 

Elle

Dans sa petite robe noire et son tablier gris

Discrète comme une petite souris,

Dans la maison elle vaquait en silence

Ses yeux l’’avaient trahie,

Les couleurs avaient fuit

Mais son cœur était immense

Epanoui, tel une fleur au printemps

Il savait répandre à tout instant

Un amour généreux et inconditionnel

Bonbon au goût de miel,

Elle n’était que douceur

Elle chassait le chagrin

D’un revers de la main

en essuyant nos larmes

Avec, pour seule arme

Des bisous sur la joue

Des mots tendres et doux

Des bras toujours ouverts

Comme un refuge offert.

Aujourd’hui elle est loin,

Partie pour d’autres cieux,

Et, quand je pense à elle,

Des larmes plein les yeux,

En ces jours de tristesse

Je ressens sa tendresse

Qui fait vivre demain

Et je lui dis merci

D’avoir croisé ma vie.

Retour au recueil de poèmes 08/16

Elle, un Poème de Marylène

Une pensée sur “Elle, un Poème de Marylène

Laisser un commentaire